• fardc 1 min

Commission Gouvernement- Banc syndical EPST : la CNSSAP fait découvrir aux syndicalistes les performances de leur caisse

En marge de travaux de la commission paritaire Gouvernement – Banc syndical de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), la Caisse nationale de sécurité sociale des agents publics de l’Etat (CNSSAP) a animé, le 07 mars dernier un atelier d’échange et de sensibilisation sur sur la Loi n°22/031 du 15 juillet 2022 portant régime spécial de sécurité sociale des agents publics.

Au nom du directeur général de CNSSAP, Junior Mata, le directeur d’exploitation et la Directrice des moyens généraux, Yannick Mavita et Joan-Sonia Kilongo, ont éclairé la religion des délégués syndicaux nationaux du secteur de l’EPST, à travers ces assises dédiées à la définition des actions à mener en rapport avec l’enveloppe allouée au ministère de l’EPST pour l’exercice budgétaire 2024.

Les deux émissaires ont noté les performances de la caisse des enseignants mais également les fondamentaux de la gouvernance de cet établissement public ainsi que la réforme en cours.

Pour la CNSSAP, il a été important d’édifier les représentations des enseignants de la République démocratique du Congo qui, du reste, constitue la catégorie assujettie la plus dense du régime de sécurité sociale.

Les travaux de Bibwa, faut-il le noter, visent entre autres l’évaluation à mi-parcours des engagements pris entre le gouvernement et le banc syndical, dans le cadre du dialogue permanent avec les syndicats.

Il est question de plancher sur l’enveloppe réservée au sous-secteur de l’EPST et particulièrement à l’enseignant, dans le budget 2024.

CL

À la une

Également sur Actu 30