• fardc 1 min

Goma : La population brûle vif le militaire qui a tué par balle un jeune déplacé

Des bandits armés non autrement identifiés ont tué un jeune garçon déplacé venu de Sake, la nuit du lundi à ce mardi 5 février 2024, dans la quartier Lac-Vert, en ville de Goma, au Nord-Kivu.

Selon des sources locales, c’était aux environs de 22 heures que ces inciviques ont criblé des balles le jeune Elisha Muuma Shadrac d’une vingtaine d’années à l’entrée de l’ISTA/Goma.

Pour Dedesi Mitima, chef du quartier Lac-Vert, le corps sans vie de la victime gisait au sol jusqu’au matin alors que les autres déplacés, ressortissants de Sake, barricadaient la route Goma-Sake pour manifester leur indignation.

À en croire Safari Balibukira, chef du quartier Mugunga, les déplacés en colère ont mis la main sur le présumé assassin et n’ont pas hésité à se rendre justice en le brûlant vif.

« Ce militaire a aussi été maîtrisé par la population et qui l’a brûlé. Les déplacés en colère ont déjà barricadé la route et jusqu’à présent il n’y a pas de circulation entre Goma et Sake« , explique-t-il.

Dedesi Mitima pointe du doigt la circulation excessive des armes incontrôlées comme étant à la base de cette montée d’insécurité dans cette partie de la ville de Goma. Il en appelle donc aux autorités à prendre des dispositions urgentes pour secourir la population en danger.

Esaïe Tsongo/Goma

À la une

Également sur Actu 30