• fardc 1 min

Kasaï : Des chefs coutumiers rejettent le candidat gouverneur présenté par l’ANATC et Kinshasa

Convoqués par l’Association nationale des autorités traditionnelles du Congo (ANATC/Kasaï) pour tabler sur leur soutien à un candidat aux gouvernorales au Kasaï, plusieurs chefs coutumiers ont claqué la porte. Ils dénoncent la prise en otage du pouvoir coutumier pour des fins politiques, alors qu’ils sont appelés à demeurer apolitiques.

Dans une correspondance, vendredi, ces autorités traditionnelles s’indignent contre le comportement des dirigeants de l’ANATC qui les a conviés avec seul motif « de soutenir un candidat gouverneur ».

Ces chefs courants indiquent que le gouverneur sera élu par les députés provinciaux et non par les chefs coutumiers. D’où, ils appellent les élus provinciaux à opérer leur choix en toute indépendance. Ils dénoncent aussi la prise en otage de leurs signatures pour des fins politiques non consenties.

« Ayant pris connaissance que nos signatures ont été prises en otage pour soutenir un candidat gouverneur, nous dénonçons le dictat politique de Kinshasa. Et cela est considéré comme une photocopie du FCC, pourtant ce dictat a conduit la province au chaos », peut-on lire dans cette correspondance signée par une cinquantaine de chefs coutumiers, notamment les chefs Kombo, Mbawu Nkanka, Kakuba, Kasanji et Katshongo.

Alors que l’ANATC n’avait pas tacitement, voire expressément communiqué à ses membres l’objectif de la réunion, séance tenante elle a appelé les chefs coutumiers à soutenir le candidat gouverneur de l’UDPS en la personne de Crispin Mukendi.

Signalons que d’autres chefs coutumiers sont d’accord avec l’ANATC et ont déclaré leur soutien au candidat gouverneur présenté par le parti au pouvoir.

Janderson Nyembue/Tshikapa

À la une

Également sur Actu 30