• fardc 1 min

Kasai : le candidat gouverneur Guy Mafuta obtient des assurances pour la création des zones économiques spéciales à Tshikapa et Mweka

Le candidat dans la course au gouvernorat du Kasaï, Guy Mafuta Kabongo, a échangé, le lundi 25 mars, avec le ministre de l’industrie, Julien Paluku Kahongya, sur la création des zones économiques spéciales dans cette province.

Au sortir des échanges, le député national élu de Tshikapa a affirmé que l’entretien a été fructueux en perspectives de l’instauration de ces ZES dans les villes de Tshikapa et de Mweka.

« Pour nous, il est grand temps de passer aussi à l’industrialisation de l’agriculture chez nous. Et pour ce faire, les investisseurs sont là, nous sommes en contact avec plusieurs partenaires des chinois et des brésiliens. Il était question pour moi de savoir comment la Province du Kasaï peut bénéficier des zones économiques spéciales qui en réalité accordent des facilités douanières fiscales et même administratives aux investisseurs qui viennent pour voir comment développer ce secteur dans la vie de notre population », a expliqué Guy Mafuta Kabongo.

Il a dit toute sa satisfaction de constater que le ministre a compris la pertinence de sa démarche et a assuré qu’il ne va ménager aucun effort pour que ces deux zones économiques spéciales soient créées dans la Province du Kasaï.

« Donc, reste à ce que les experts qui seront désignés par le ministre effectuent les descentes sur terrain, évaluent pour que nous puissions avoir le dossier fin prêt pour que nous puissions avoir ces zones économiques spéciales qui vont booster au fait l’économie de la Province du Kasaï », a-t-il précisé.

Selon Guy Mafuta Kabongo, le choix de Tshikapa et de Mweka se justifie notamment par le fait que la première ville sus citée avec ses entités Bondo 1 et 2 ainsi que Lunyela se trouvent sur la route nationale numéro 1. « Le macadam est passé par-là. Donc, facilement quand on met en place les zones économiques spéciales, les investisseurs qui viendront, trouveront la facilité d’évacuer leurs produits sur la ville et aussi à Kinshasa », a-t-il renchéri.

Le choix de Mweka, a-t-il ajouté, s’explique aussi puisqu’il s’agit d’une ville avec des potentialités agricoles énormes.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30