• fardc 1 min

RDC : Les associations Jema’h et mouvement Alerte sensibilisent des élèves sur la gestion de l’hygiène menstruelle

En marge de la journée internationale des droits de la femme, les associations Jema’h et mouvement Alerte ont procédé, mardi 5 mars 2024, à Kinshasa, au lancements de leurs activités (À toi la parole, podcast pour les femmes et renforcement de l’éducation des jeunes par la sensibilisation avec la bande dessinée sur la gestion de l’hygiène menstruelle en milieu scolaire). Lors des échanges, les élèves filles et garçons ont été sensibilisés sur la menstruation afin de briser le tabou sur ce sujet.

« Pour ce mois de la femme, nous ne le célébrerons pas avec faste comme l’a dit les autorités pour compatir avec nos frères de l’Est. Mais nous avons profité de cette journée pour pouvoir lancer les activités de deux associations : Jema’h et le mouvement Alerte, L’objectif de ces activités, c’est de promouvoir les droits des femmes. Nous sommes dans un continent et un pays où les femmes vivent les préjugés, discriminations et stéréotypes. Nous on s’est dit qu’ il faut donner la parole aux femmes. Ce projet est financé par les actions mondiales du Canada, exécutées ici à Kinshasa par le Centre carter. Nous nous sommes des associations qui allons à la base pour travailler avec les communautés, nous sommes dans les écoles et universités pour sensibiliser », a fait savoir Laetitia Mwabilu, coordonnatrice de l’ONG Jema’h.

Pour Annyta Tshilanda, chargée des projets et finances au sein du mouvement Alerte, ces activités visent à briser le tabou contre la menstruation en milieu éducatif.

« L’objectif était de briser le tabou contre la menstruation en prônant la masculinité positive. Nous voulons que dans le milieu scolaire que les élèves sachent que la menstruation, c’est quelque chose de naturel, on ne peut pas en faire en problème. Avec la bande dessinée Kanku, les élèves en le rapportant à la maison, qu’ils informent aussi les parents qui ont des stéréotypes, que la menstruation est un phénomène naturelle et simple », a-t-elle souligné.

La République Démocratique du Congo va célébrer la Journée internationale des droits de la femme, le 08 mars prochain, à travers le thème : « Accroître les ressources nécessaires en faveur des femmes et filles dans la paix pour un Congo paritaire ».

Moloway Jaël

À la une

Également sur Actu 30