• fardc 1 min

Une dizaine de personnes tuées par des bombes du M23 à Rutshuru

Une dizaine de personnes ont été tuées, lundi 4 mars 2024, dans des explosions des bombes lancées par les terroristes du M23, soutenus par l’armée rwandaise, à Nyanzale, une entité située dans le groupement Mutanda, chefferie de Bwito, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Selon Shirack Mafula, représentant du Parlement des jeunes de Bwito, qui livre l’information à Actu30.cd, plusieurs autres civils ont été grièvement blessés lors de ces bombardements.

« Il y a eu reprise des affrontements entre les terroristes du M23/RDF qui ont attaqué plusieurs positions de nos vaillants compatriotes FARDC et Wazalendo sur les axes Kihindo-Nyanzale et Kirima-Lushebere. Partout là, il y a eu des dégâts humains et matériels. Du côté de Nyanzale-centre, il y a une dizaine de morts et plusieurs blessés graves et du côté de Kirima centre, non loin de Kishishe, il y a aussi d’autres blessés. Ce qui reste encore un bilan provisoire », explique-t-il.

En outre, le représentant du Parlement des jeunes de Bwito révèle que consécutivement à ces affrontements et bombardements, les habitants ont abandonné leurs maisons craignant pour leur sécurité. À en croire Shirack Mafula, ces habitants se sont dirigés dans des milieux jugés calmes.

Notons que les affrontements ont été également signalés sur les lignes de front Rwindi-Mabenga, où plusieurs dégâts ont été également enregistrés.

Gloire Kamandi/Butembo

À la une

Également sur Actu 30