• fardc 1 min

Beni : La coalition FARDC – UPDF tuent un chef rebelle ADF et ses 4 gardes du corps

Dans une note d’information parvenue, ce samedi 6 avril à Actu30.cd, le porte-parole de l’armée congolaise dans la région de Beni annonce la mort d’un commandant des rebelles ADF et 4 de ses gardes dans des affrontements survenus, le vendredi 5 avril dernier, près d’Eringeti, en territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Le capitaine Antony Mwalushayi précise que Bagdad de nationalité Ougandaise, et ses 4 éléments de nationalité congolaise, ont été tués à Tingwe après un contact avec des éléments conjoints FARDC-UPDF en patrouille dans la zone.

« Un chef terroriste islamiste MTM/ ISCAP de nationalité Ougandaise, surnommé Bagdad et 4 de ses gardes du corps de nationalité congolaise, ont été neutralisés vendredi 5 avril 24 par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo en patrouille de combat avec l’armée Ougandaise. Ces djihadistes sont tombés sur le sol Congolais, précisément à la colline Abusire située dans la forêt Tingwe à plus ou moins 16 Km de la cité d’Erengheti, dans la province du Nord-Kivu , écrit-il.

Outre ces combattants de l’Alliance des forces démocratiques ADF tués, cet officier des forces armées de la République Démocratique du Congo note aussi que deux armes de ces rebelles de type AK47, des Motorola et plusieurs autres effets militaires ont été récupérés par les troupes de la coalition FARDC-UPDF.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30