• fardc 1 min

Cardinal Ambongo sur les congolais qui adhèrent à l’AFC/M23 : « Ils partent, car nous continuons à poser des gestes qui blaissent les autres et qui excluent les autres de la jouissance du gâteau national »

Dans son homélie pendant la nuit pascale, le cardinal Fridolin Ambongo est revenu sur les adhésions des fils du Congo à la rébellion Alliance Fleuve Congo (AFC) créée par Corneille Nangaa et des dirigeants du M23.

Pour ce prélat catholique, ces congolais se rebellent parce que Kinshasa continue de poser des gestes qui fragilisent la communion nationale et qui excluent les autres du partage des richesses du pays.

« Des fils du pays qui partent de Kinshasa pour rejoindre la rébellion à l’Est. Nous pouvons nous énerver contre ceux qui sont partis, nous pouvons les traiter des traîtres, ils ont pris la cause de l’ennemi mais la question de fond : Pourquoi ces gens ont agi de cette manière là ? C’est parce qu’au niveau d’ici nous continuons à poser des gestes qui blaissent les autres, qui fragilisent la communion nationale et qui excluent les autres de la jouissance du gâteau national », a-t-il souligné.

Il a, par ailleurs, révélé que plus de 70% du budget national sont consommés par la classe politique.

« Le pays le plus pauvre, avec un budget de 3 milliards. Avec ces 3 milliards, 70 % sont consommés par la classe politique et le reste de la population va vivre de quoi ? Le pays le plus pauvre mais ces députés sont considérés comme les mieux payés au monde. Ce genre de comportements fait des mécontents et ces mécontents demain ils iront rejoindre la rébellion à l’Est », a-t-il soutenu.

Il faut noter que des jeunes, pour la plupart, anciens du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) ont adhéré récemment à l’AFC de Corneille Nangaa.

James Arjoun Mushiya

À la une

Également sur Actu 30