• fardc 1 min

Haut-Katanga / Élection du président de l’Assemblée provinciale : L’UNAFEC se désolidarise de la candidature de Jean Ladislas Umba

Le parti politique Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC) se désolidarise de la candidature du député provincial Jean Ladislas Umba au poste de président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga. Les membres du bureau politique du parti cher au feu patriarche Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza l’ont fait savoir dans une déclaration lue, lundi, à Kinshasa.

Cette déclaration signée par la députée nationale Masangu Bibi Muloko Mireille et Sakina Binti Selemani, respectivement première et deuxième vice-présidente nationales de l’UNAFEC, rappelle une nouvelle fois que le parti reste un et indivisible derrière la vision du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Étant parti membre de l’Union Sacrée de la nation, ajoute la même source, il soutient le candidat désigné par le présidium de l’Union sacrée qui est le député provincial Michel Kabwe.

Ce parti politique précise que l’Union sacrée de la nation, étant une organisation bien structurée, les
candidatures sont fonctions du poids politique lié au nombre des élus. À cet effet, il a été proposé à l’UNAFEC le poste de rapporteur mais qui n’a pas été accepté par le député Jean Ladislas Umba Lungange. D’où, en tant
que membre à part entière de l’Union sacrée, I’UNAFEC a sollicité une compensation à un autre niveau.

Dans cette même déclaration, l’UNAFEC se désolidarise de la position jugée égoiste de Jean Ladislas Umba Lungange qui s’est auto-exclu du parti en déposant sa
candidature au poste de président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga en indépendant, « fait qui constitue un manquement grave et ce, en violation des textes légaux qui régissent le parti ».

L’UNAFEC réaffirme son appartenance au regroupement AB et au respect des textes légaux qui le régissent. Par ailleurs, elle renseigne que tout membre qui qu’il soit, occupant quel que poste que ce soit au niveau du parti et qui va s’aligner derrière la candidature de Jean Ladislas Umba Lungange pour le compte de l’Assemblée provinciale du Haut-
Katanga, est d’office considéré comme étant rebelle par rapport aux textes légaux et le parti va devoir constater son auto-exclusion.

Josué Bengbazo

À la une

Également sur Actu 30