• fardc 1 min

À Bunia, un élément FARDC tue par balle son compagnon d’arme avant de se suicider

Un cas de fusillade a impliqué un élément des Forces armées de la République Démocratique du Congo avec son campagnon d’arme, mardi 21 mai 2024, à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

D’après le commandant de la Police nationale congolaise dans la ville de Beni, c’est le soldat de deuxième soldat du nom de Kalema qui a tiré sur son compagnon, le sergent major Stéphane, après une dispute autour d’un téléphone qui lui avait été ravi.

Le commissaire supérieur principal Abeli Mwangu Gérard indique à Actu30.cd qu’après avoir fusillé le sergent major Stéphane, le soldat Kalema s’est aussi ôté la vie grâce à son arme.

Cet officier de la Police ajoute que deux autres militaires des Forces armées de la RDC, notamment le caporal Mobutu a été blessé après avoir été fusillé et le capitaine Nonga a reçu des balles dans son ventre.

Le porte-parole de l’armée en province de l’Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, déclare à la presse de Bunia que la situation est sous contrôle des forces armées de la République Démocratique du Congo et la population doit vaquer librement à ses occupations.

Signalons que cette situation a été à la base de la paralysie des activités notamment au marché central de Bunia. Des opérateurs économiques ont décidé de fermer les portes de leurs boutiques et magasins afin de se mettre à l’abri.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30