• fardc 1 min

Beni : 4 éléments Maï-Maï se rendent avec plusieurs armes

Le programme de Désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS) a accueilli, le samedi 11 mai 2024, 4 membres des groupes armés. Venus de groupes armés UPLC, Maï-Maï Uhuru et Tango for, ces rebelles se sont rendus avec des armes et plusieurs munitions de guerre.

Ces 4 désormais ex-combattants déclarent avoir abandonné cette activité incivique suite aux mauvaises conditions de vie auxquelles ils font face dans le maquis. Ils invitent leurs paires qui croupissent encore en brousse, à quitter et réintégrer la vie civile.

« Par le nom, je m’appelle Katembo Libunda Eric, je viens du groupe UPLC. Nous remercions beaucoup pour l’accueil, car nous étions des porteurs d’armes mais nous venons de quitter cette mauvaise situation et nous venons de retourner à la maison. Mais nous supplions ceux qui sont encore en brousse de quitter sans peur d’être arrêtés. Qu’ils arrivent seulement au PDDRCS-C pour plus d’informations. C’est la mauvaise vie qui m’a fait sortir de la brousse où j’ai passé plus de 7 ans dans le groupe armé mais je n’ai rien trouvé comme solution, c’est pourquoi j’ai quitté. J’étais dans l’axe Mungurudjipa vers le village Byambwe. Je pense que les gens ne doivent pas avoir peur de moi, car je suis revenu pour vivre une nouvelle vie », a-t-il déclaré.

Le chef d’antenne du P-DDRCS en ville et territoire de Beni, maitre Omar Kavota, salue l’acte posé par ces derniers. Il pense que cet acte devrant encourager les autres à emboiter le pas et bénéficier de l’accompagnement du projet pilote du P-DDRCS, exécuté par l’OIM sous le financement du Fonds de cohérence pour la stabilisation. Il félicite, par ailleurs, les membres des différentes communautés pour l’hospitalité dont ils ont fait montre en faveur des rendus.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30