• fardc 1 min

Kasaï : Reprise du procès Kamuena Nsapu devant la Cour militaire

Siégeant en matière répressive, la Cour militaire de la province du Kasaï occidental démembré a repris, le lundi 20 mai 2024, le procès des personnes présumées impliquées dans les violences dites de Kamuena Nsapu.

Au total, 11 personnes présumées impliquées dans l’insurrection de Kamuena Nsapu ayant causé terreur et désolation dans la région du Kasaï, sont concernées par ce procès.

Participation à un mouvement insurrectionnel, crimes contre l’humanité, crimes de guerre, détention illégale d’armes de guerre, association de malfaiteurs et de terrorisme sont les infractions retenues contre ces dernières.

Le sénateur Hubert Mbingho Mvula, élu du Kasaï et ancien vice-gouverneur du Kasaï Occidental démembré, et d’autres personnalités politiques de l’espace Kasaï font partie de personnes jugées.

Rappelons que la région du Kasaï a été la cible des violences causées par un conflit de pouvoir coutumier parti au Kasaï central, précisément dans le territoire de Dibaya, entre le chef Jean-Prince Mpadi Kamuena Nsapu et les service étatiques. Ces violences s’étaient répandues sur l’ensemble de l’espace Kasaï causant ainsi des morts, des déplacements massifs et des dégâts matériels importants.

Janderson Nyembue/Tshikapa

À la une

Également sur Actu 30