• fardc 1 min

Kinshasa : Les avocats de Mike Mukebayi sollicitent une évacuation d’urgence de leur client vers un centre hospitalier

L’audience du procès du député provincial honoraire Mike Mukebayi, tenue vendredi, devant la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe, siégeant en chambre foraine à la Prison centrale de Makala, à Kinshasa, n’a duré que quelques minutes. La Cour d’appel de Kinshasa-Gombe a renvoyé le dossier de ce proche de Moise Katumbi au 30 mai prochain.

Les avocats de cet ancien député de Kinshasa ont sollicité l’évacuation sanitaire de leur client, détenu depuis le mois de mai de l’année dernière à la prison de Makala.

Selon eux, ce cadre du parti de Moïse Katumbi court un risque s’il n’est pas évacué d’urgence vers un centre hospitalier de la place. 

Maitre Christian Emango, l’un des avocats de Mike Mukebayi, indique que cet opposant a le droit d’obtenir la liberté provisoire parce qu’il remplit toutes les conditions posées par la loi.

« Notre client n’est pas quelqu’un qui se plaint, mais là il a gros problème de santé qui nécessite son évacuation vers un centre hospitalier pour une prise en charge sanitaire adéquate. Notre justice n’est pas inhumaine, nous pensons que même pour de raisons humanitaires, notre client mérite cette liberté provisoire pour lui donner la possibilité de se faire soigner dans un centre approprié », a-t-il déclaré.

Mike Mukebay a été arrêté depuis le mois de mai 2023. Il est poursuivi par la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe pour « incitation à la haine tribale »

Josué Bengbazo

À la une

Également sur Actu 30