• fardc 1 min

L’an 4 de la réadmission de la RDC à l’AGOA : le gouvernement appelé à adopter des stratégies nécessaires pour accroître les exportations vers les États-Unis

L’ONG African Resources Watch (AFREWATCH) a, au cours d’un atelier organisé le mardi 14 mai 2024 à Kinshasa, formulé une série de recommandations au gouvernement au sujet de la réadmission de la RDC à la loi américaine sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA).

La République démocratique du Congo est éligible depuis 2020 à l’AGOA, cette loi qui permet entre autres l’exportation des produits congolais vers les États-Unis sans payer des frais douaniers.

Selon AFREWATCH, la faible volonté politique du Gouvernement de la RDC sur cet enjeu, ne l’a pas permis d’agir avec diligence pour saisir l’opportunité offerte par l’AGOA en vue de réduire ainsi la pauvreté de sa population et diversifie son économie.

Cette structure travaillant pour l’exploitation responsable des ressources naturelles invite le gouvernement à fournir plus d’efforts pour permettre à la RDC de bénéficier des avantages de cette loi pour que son impact soit visible notamment sur le plan économique à l’instar des pays africains tels que le Nigeria, l’Angola, le Kenya et le Sénégal.

AFREWATCH convient les autorités entre autres à :

  • Adopter la stratégie et les mesures qui s’imposent dans le cadre de l’AGOA pour accroître et diversifier les exportations en direction des USA ;
  • Sensibiliser les entreprises (grandes, moyennes et petites y compris le secteur informel) en collaboration avec la Société civile sur les bénéfices qu’offre l’AGOA ;
  • Adopter la feuille de route des actions et activités à exécuter dans le cadre de l’AGOA;
  • Organiser à intervalles régulières les réunions d’évaluation avec toutes les parties prenantes sur l’AGOA en RDC avant les conférences internationales ;
  • Accélérer les réformes nécessaires pour la mise en place d’un cadre incitatif et protecteur des investissements dans le cadre de l’AGOA;
  • Encadrer les opérateurs économiques locaux pour profiter des avantages de l’AGOA.

Toujours dans cet ordre d’idée, l’ONG AFREWATCH a recommandé adoption des stratégies de collaboration entre opérateurs économiques congolais et américains d’une part, et avec le Gouvernement d’autre part, pour profiter de l’AGOA.

Les organisations de la société civile ont été invitées à sensibiliser les entreprises établies en RDC sur les avantages et exigences de l’AGOA.

Cette initiative de l’ONG AFREWATCH a été salué par le représentant du ministre de commerce extérieur Henri Limbaka pour qui ces échanges ont permis de voir les faiblesses et les forces de la mise en œuvre de l’AGOA.

Mechack Wabeno

À la une

Également sur Actu 30