• fardc 1 min

RDC : Ce qu’il faut savoir sur Doudou Roussel Fwamba, nouveau ministre des Finances

Doudou Roussel Fwamba Likunde Li-Botayi a été nommé nouveau ministre des Finances dans le gouvernement de la première ministre, Judith Suminwa. Il va succéder, à ce poste, à Nicolas Kazadi, qui l’occupait depuis trois ans.

Avant sa nomination, le nouvel argentier exerçait les fonctions de directeur général adjoint en charge des questions techniques et réformes à la DGRAD, l’une de trois régies financières que gère le ministère des Finances.

Originaire du secteur de Bomengé, territoire de Basoko, dans la province de la Tshopo, Doudou Roussel Fwamba Likunde est le fils du feu Albert Likunde Li-Botayi, ancien secrétaire général au ministère de l’Environnement, et de la défunte Kitoto Fwamba Henriette d’heureuse mémoire. Il est marié et père de deux enfants.

Quant à ses études, il est détenteur d’un diplôme BAC+5 en sciences économiques et de gestion et d’un diplôme BAC+3 en Finances publiques obtenu à l’École nationale des finances en RDC. Il possède également un diplôme d’études supérieures en Finances publiques obtenu à l’École nationale des finances publiques de France (ENFIP) en 2015, promotion Simeone de Beauvoir.

Après avoir rejoint l’Administration publique en 2010 et admis sous statut en 2012 au grade d’Attaché d’Administration de première classe, il a gravi tous les échelons au sein du ministère des Finances jusqu’à obtenir, en fin 2023, une ordonnance présidentielle le nommant au grade de directeur d’administration publique en RDC.

Ayant débuté sa carrière aux fonctions de vérificateur de la comptabilité publique à la Direction du Trésor et de l’Ordonnancement au ministère des Finances, ce membre du gouvernement Suminwa a été également contrôleur des imputations budgétaires des dépenses publiques à la chaine de la Dépense, assistant technique du directeur du Trésor, chargé d’études en charge de la production des statistiques toujours dans ce service, avant d’être promu au grade de chef de bureau pour exercer les fonctions de contrôleur des dépenses à la Direction de l’audit et du contrôle de gestion au sein du même ministère des Finances.

Spécialiste des questions économiques et budgétaires, il est aussi expert en programmation et politiques financières de l’État (Budgets programmes, TOFE, CDMT), en plus d’avoir été expert au pilier 4 (Réforme sur la Comptabilité et la gestion de la trésorerie) au Comité d’Orientation de la Réforme des Finances publiques (COREF).

Par ailleurs, Doudou Roussel Fwamba Likunde Li-Botayi a participé à la mise en œuvre de plusieurs projets de réformes au sein ministère des Finances, notamment Isys-Régie, l’interconnexion des Régies financières et le déploiement de la Logirad via le projet gouvernance financière, la réforme budgétaire ainsi que celle de la compatibilité et gestion de la trésorerie avec le COREF.

Il a également participé à plusieurs stages à l’étranger, entre autres, à la Direction Générale des Finances Publiques de France (DGFiP) et à l’Agence France Trésor (AFT), toutes à Paris-Bercy, en France. Il est, en outre, auteur de l’ouvrage : «La reforme des finances publiques et de l’Administration en RDC- Enjeux d’un État t moderne et performant» publié en 2024.

Le nouveau ministre des Finances arrive dans un contexte favorable mais complexe. Moins d’un mois après que l’équipe du FMI et les autorités congolaises sont parvenues à un accord sur la sixième et dernière revue de l’accord Triennal au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC), Fwamba Likunde devra assurer une transition sans heurts.

James Arjoun Mushiya

À la une

Également sur Actu 30