• fardc 1 min

RDC : Claudel Lubaya et Seth Kikuni appellent à la mise en place d’un cadre de concertation des forces politiques et sociales

Dans un communiqué commun consulté ce lundi par Actu30.cd, les opposants Claudel André Lubaya et Seth Kikuni appellent urgemment à la création d’un cadre de concertation des forces politiques et sociales en RDC. Ces deux hommes politiques soulignent que cette initiative vise à faire un bloc pour mettre fin à un « délitement de la Nation ».

« L’exaspération populaire est à son comble. Elle interpelle chacun de nous et nous appelle instamment à prendre nos responsabilités pour contrer le délitement de notre Nation », écrivent-ils.

Par ailleurs, ils dénoncent la faillite de la gouvernance publique de Félix Tshisekedi et appellent à un sursaut national pour mettre fin au « désespoir collectif ».

« Le destin nous appelle à taire nos divergences et à nous rassembler pour défendre la République. Les institutions de l’État en faillite sont détournées à des fins de satisfaction d’ambitions personnelles et de dévolution monarchique du pouvoir », disent-ils.

Ils dénoncent aussi la « gouvernance sécuritaire approximative » du président Félix Tshisekedi et la sous-traitance de la sécurité nationale à des forces étrangères, « ce qui constitue une violation de la constitution ». Ils appellent à la libération des prisonniers politiques notamment Jean-Marc Kabund, Mike Mukebayi et Gloria Panda Senga.

Face à cette situation, Lubaya et Kikuni appellent à une réévaluation de la lutte politique et à la mise en place d’un cadre de concertation des forces politiques et sociales. Ils exhortent ainsi les autres acteurs politiques et sociaux à se joindre à cette initiative pour une meilleure appropriation du combat contre la « dictature ».

James Arjoun M.

À la une

Également sur Actu 30