• fardc 1 min

RDC : Des mesures ont été prises pour renforcer la sécurité de Kinshasa et des institutions après le coup d’État raté (Gouvernement)

À travers un communiqué publié, dimanche, le gouvernement de la République, via son ministère de la Communication et médias, condamne « avec la plus grande fermeté » la tentative de déstabilisation des institutions de Kinshasa qui s’est manifestée par l’attaque du Palais de la Nation, bureau du président de la République, perpétrée par un groupe d’assaillants dirigé par le congolais Christian Malanga.

En attendant les résultats des enquêtes en cours après l’échec de ce coup d’État, l’exécutif national tient à rassurer l’opinion nationale que « les mesures ont été prises pour renforcer à la fois la sécurité des institutions, des officiels et celle de la ville de Kinshasa ».

« Le gouvernement de la République appelle la population à la vigilance pour dénoncer tout mouvement suspect des ennemis de la paix ainsi que leurs complices. Enfin, le gouvernement de la République rassure tous les congolais de sa détermination de lutter sans relâche, ni faiblesse ni concession pour leur sécurité, l’intégrité territoriale et la souveraineté de la République démocratique du Congo, quoi qu’il en coûte », peut-on lire dans ce communiqué.

L’exécutif national salue, par ailleurs, la promptitude avec laquelle les forces de défense et de sécurité ont déjoué cette aventure et mis en déroute ces assaillants. Il annonce, cependant , la mort de deux policiers commis à la garde de la résidence de Vital Kamerhe, ministre de l’Économie sortant, également visé par les assaillants.

Mechack Wabeno

À la une

Également sur Actu 30