• fardc 1 min

Tentative de coup d’Etat à Kinshasa : la CENCO condamne et regrette que « les services de sécurité aient été nargués »

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), dans son communiqué de ce lundi 20 mai, condamne fermement les attaques du dimanche 19 mai à Kinshasa, dans le but de renverser les autorités de l’État.

Les évêques catholiques ne cautionnent pas qu’un groupe armé élise ainsi domicile à Kinshasa, capitale de la RDC, en ce moment où tout congolais est appelé à se mobiliser face à l’insécurité dans la partie Est du pays.

« Au moment oà les efforts sont déployés pour juguler l’insécurité semée par les groupes armés étrangers et nationaux à l’Est du pays, notamment dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, et où les esprits sont censés être tout azimut, il est inadmissible qu’un groupe armé élise domicile au cour de Kinshasa, la capitale du pays. Il est fort regrettable que les services de sécurité aient été nargués« , note ce communiqué signé par Mgr Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO.

Les Archevêques et Evêques membres de la CENCO confient à la miséricorde de Dieu les personnes innocentes qui ont perdu la vie au cour de ces attaques. Leurs pensées, souligne ainsi le document, vont également aux familles endeuillées et vers toutes les personnes qui ont été affectées par ces actes de violence.

Corneille L.

À la une

Également sur Actu 30