• fardc 1 min

Affrontements FARDC – M23/RDF à Kanyabayonga : Le CICR suspend son assistance aux déplacés

Dans un communiqué parvenu à Actu30.cd, ce mardi 2 juin 2024, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) annonce avoir suspendu, depuis le 30 mai 2024, sa distribution d’aide alimentaire en faveur des personnes déplacées installées sur l’axe Kanyabayonga – Burangiza et Bulindi dans la chefferie Bwito-Rutshuru, territoire de Lubero, au nord de la province du Nord-Kivu.

Le CICR motive sa décision par le rapprochement des affrontements entre les Forces gouvernementales de la République Démocratique du Congo et le groupe armé M23 (Mouvement du 23 mars) autour de Kanyabayonga, qui a entraîné le déplacement de nombreux civils.

« Sur les 58 000 personnes ciblées par cette assistance, nous avons pu servir 29.046 personnes. En collaboration avec les volontaires de la Croix-Rouge de la RDC, nous avons pu donner des rations composées de farine de maïs, de haricots, de l’huile raffinée et du sel iodé. Le but était de les aider à répondre à leurs besoins urgents en termes de nourriture », indique Myriam Favier, cheffe de la sous-délégation du CICR à Goma, au Nord-Kivu.

D’après le CICR, les populations visées par l’aide ont quitté, entre le mois de janvier et mars 2024, leurs localités de la province du Nord-Kivu, notamment dans les territoires de Masisi, Rutshuru et Walikale, afin d’échapper aux affrontements armés dans la zone.

C’etait la première assistance que la plupart de ces familles reçoivent depuis janvier 2024. La majorité d’entre elles se sont déplacées à plusieurs reprises pour fuir la violence et ont perdu leurs moyens de subsistance. Face à des combats qui se rapprochent, de nombreux ménages se sont de nouveau déplacés.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30