• fardc 1 min

Beni : 40 mineurs retirés de la liste des recrues de l’armée

La section de protection de l’enfant de la MONUSCO a lors d’une séance de screening, retiré quarante-six enfants dont 21 filles de la liste de 1307 désireux à rejoindre les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Selon la Mission Onusienne en RDC qui l’a annoncé le lundi 24 juin, ces enfants qui étaient présents au centre de regroupement des FARDC à Mambangu, à une dizaine de kilomètres de la ville de Beni, ont été écartés pour n’avoir pas répondu aux critères de sélection, notamment celui de la limite d’âge.

Il s’agit de jeunes qui, pour la plupart, ont fui le recrutement forcé et les zones contrôlées par le M23, notamment Kiseguru, Kibirizi, Mweso, Nyanzale, Katwiguru, Ishasha, Bukombo, Kitshanga et d’autres villages dans les territoires de Rutshuru et de Masisi.

Selon le colonel Ndakala, chargé de recrutement au sein des FARDC, sur les 1037 candidats sélectionnés, 700 se sont rendus à l’armée entre mars et juin 2024 ; tandis que les 607 autres font partie des anciennes équipes sélectionnées en janvier et février de l’année en cours.

La Section Protection de l’Enfant de la MONUSCO/Beni a profité de l’occasion pour sensibiliser les participants et candidats à ce processus de recrutement au danger des violences sexuelles faites aux enfants pendant les conflits armés ; ce qui constitue l’une des six violations graves identifiées et condamnées par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30