• fardc 1 min

Beni : Plus de 100 morts et plusieurs blessés enregistrés après des attaques attribuées aux ADF (Société civile)

Les rebelles ADF sont de nouveau accusés d’avoir ôté la vie à au moins 39 civils après une incursion dans le village de Masala, entité du groupement Baswagha-Madiwe en territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Selon maître Sikwaya Bin Mutsunga, activiste de la Nouvelle société civile locale, les corps des civils morts ont été découverts, dans la nuit de vendredi à samedi 8 juin 2024, par des jeunes volontaires partis pour des opérations de fouille.

Il indique que ces rebelles ADF ont également blessé 5 personnes qui sont admis dans des structures de santé des agglomérations de Cantine et Mabalako, toujours en groupement Baswagha-Madiwe. Il y a aussi plusieurs maisons ainsi que des motos qui ont été brûlées.

« Bref, les ADF ont tué et incendié tout le village de Masala », a-t-il déclaré.

Kakule Siviwe, chef de secteur de Beni-Mbau, confirme cette nouvelle. Il indique, par ailleurs, que 38 civils ont été tués et plusieurs autres civils blessés à côté de 80% des maisons des habitants du village Masala incendiées. Cette autorité coutumière révèle que ce bilan vient s’ajouter aux 28 autres tués au village de Masau, 6 tués de Keme, 15 autres tués à Manuku, toujours dans cette partie du territoire de Beni.

« Si vous faites de calcul, je suis dans plus de 100 personnes tuées dans moins de 10 jours. C’est un peu ça la situation générale dans le secteur de Beni-Mbau », a-t-il déclaré.

Lors d’un meeting tenu dans les agglomérations de Mangina et Cantine, samedi 8 juin 2024, le général de brigade Bruno Mandevu a invité la population à se désolidariser de l’ennemi. Il a invité les jeunes du milieu qui sont en complicité avec les rebelles ADF, à pouvoir abonner cette pratique et rejoindre la voix de la raison.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30