• fardc 1 min

Élection du bureau du Sénat : les leaders de la Grande Orientale appellent à la solidarité vis-à-vis de la province la moins représentée de leur espace dans les institutions

A l’heure de la mise en place des institutions dans le cadre du second mandat de Félix Tshisekedi, la Dynamique des leaders politiques et communautaires de la Grande Orientale, à travers une déclaration lue ce samedi 08 juin à Kinshasa par son coordonnateur, insiste sur l’équilibre géopolitique.

S’agissant principalement de l’élection du bureau définitif du Sénat prévue dans les tout prochains jours, ces notables appellent les sénateurs à tenir compte de la province la moins représentée de tout l’espace Grande Orientale dans les institutions.

« La Dynamique des leaders politiques de la Grande Orientale sollicite de l’autorité politique de l’Union sacrée de veiller à l’équilibre géopolitique; et aux honorables sénateurs, nous en appelons à la solidarité provinciale vis-à-vis de la province la moins représentée« , déclare Ayi Idambituo, coordonateur de cette Dynamique.

Ces leaders remercient par ailleurs le président de la République pour son implication dans la désignation d’une digne fille de leur espace en qualité de questeur adjointe du bureau de l’Assemblée nationale. Ils expriment également leur satisfaction quant à la nomination de 8 ressortissants de la Grande Orientale au sein du gouvernement Judith Suminwa Tuluka.

L’espace Grande Orientale, faut-il le rappeler, compte 4 provinces à savoir : la Tshopo, l’Ituri, le Bas-Uele et le Haut-Uele.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30