• fardc 1 min

Ituri : Une dizaine de morts dans une double attaque des miliciens CODECO à Djugu.

Des hommes armés identifiés comme des miliciens CODECO ont attaqué, jeudi et vendredi 21 juin 2024, le village de Lodjo, entité du territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.

D’après Dieudonné Lossa, coordonnateur de la société civile en province de l’Ituri, dans cette double attaque, ces miliciens CODECO ont d’abord tué 7 personnes dont 2 femmes et 2 enfants, et blessé 4 autres. À l’en croire, plusieurs autres personnes sont portées disparues.

Pour ce vendredi 21 juin 2024, cet acteur des forces vives rapporte que ces miliciens CODECO sont revenus attaquer à nouveau les environs de Lodjo et ont tué 5 civils et brûlé plusieurs maisons.

« C’est depuis hier que les miliciens CODECO ont lancé des attaques sur le village de Lodjo et autour de Lodjo. Hier, ils ont tué 7 personnes parmi elles 2 femmes et 2 enfants, et 4 personnes ont été grièvement blessées. On rapporte également qu’il y a des personnes kidnappées, dont le nombre n’est pas connu et la destination n’est pas connue jusqu’à ce moment. Très tôt encore aujourd’hui, ils sont revenus et ils ont attaqué les villages proches de Lodjo jusqu’à Lodjo. Maintenant où on a déjà un bilan provisoire de 5 morts, on voit une femme avec son bébé découpée et 3 hommes. Jusque-là, le bilan est provisoire« , a-t-il déclaré à Actu30.cd.

Selon Dieudonné Lossa, la résurgence des attaques s’explique par le fait que ces miliciens CODECO détiennent encore des armes en dépit de la signature d’un accord de cessez-le-feu, mais aussi la lenteur dans le processus de désarmement et démobilisation (P-DDRCS).

Il pense que les Forces armées de la République démocratique du Congo devraient en principe organiser les opérations militaires pour traquer ces miliciens CODECO pour qu’ils cessent avec les exactions contre la population civile.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30