• fardc 1 min

Kasaï Oriental : Un cadre de la Sous-division de l’EPST tué par balle à Kabeya-Kamuanga

Les activités étaient paralysées toute la journée du mardi 4 juin dans la cité de Kena Kuna située dans le territoire de Kabeya-Kamuanga, au Kasaï Oriental. C’était lors des obsèques d’un cadre de la Sous-division de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) tué par une balle perdue la veille.

Selon des sources de la société civile locale, le défunt d’environ 30 ans a été tué par une balle perdue, la nuit du lundi à ce mardi, près du marché de Kena Kuna, lors d’une altercation entre marchands.

« Le policier présent sur les lieux a tiré des coups de sommation afin de disperser la foule. Une balle perdue a atteint un cadre de l’EPST, alors que ce dernier sortait d’une pharmacie. La victime est décédée sur place et sa dépouille est restée gisant sur le sol jusque ce mardi à la mi-journée », a expliqué un cadre de la société civile locale.

La même source précise que la tension est montée au moment où le procureur de la République s’est rendu sur place afin de lever le corps sans vie de la victime, en présence de l’administrateur de territoire, de la société civile et d’une foule nombreuse.

L’administrateur du territoire de Kabeya Kamuanga qui confirme l’information, ajoute que certains habitants en colère ont transporté la dépouille mortelle vers le Commissariat territorial de la police, avant de piller deux boutiques appartenant à des particuliers. Ils ont détruit aussi les portes, les fenêtres, la résidence du policier soupçonné d’être l’auteur du coup de feu qui a tué le cadre de l’EPST.

L’autorité territoriale confirme toutefois l’arrestation du policier auteur du meurtre qui était en fuite. Ce dernier, selon la même source, a été appréhendé mardi dans la matinée dans la localité de Tshitshianku, à environ 45 km de la cite de Kena Kuna.

Merveille Mpandanjila/Lomami

À la une

Également sur Actu 30