• fardc 1 min

Nord-Kivu : 2 militaires sud-africains tués dans une attaque du M23 à Masisi

Dans un communiqué rendu public le mercredi 26 juin 2024, la Force de défense nationale Sud-africaine (SANDL) a confirmé l’attaque au mortier par les terroristes du mouvement du 23 mars (M23) contre l’une de ses bases situées dans la cité de Sake, territoire de Masisi, au Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

L’armée sud-africaine fait savoir que, lors de cette attaque survenue le 25 juin, deux mailitaires ont perdu la vie. Elle indique que 20 autres militaires ont été blessés au cours cet incident.

« La Force de défense nationale Sud-africaine confirme l’attaque au mortier contre l’une de nos bases à Sake dans l’Est de la RDC, le 25 juin 2024. Une attaque qui a fait deux morts et vingt blessés. Quatre membres grièvement blessés ont été hospitalisés », lit-on dans ce document.

Entre-temps, la SANDF précise que les procédures pour le rapatriement des corps des militaires tués dans leur pays d’origines sont déjà mises en œuvre.

Gloire Kamandi/Butembo

À la une

Également sur Actu 30