• fardc 1 min

Nord-Kivu / ENAFEP 2024 : Certains centres des zones occupées par le M23 délocalisés à Goma

Comme sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, l’Examen National de Fin d’Etudes Primaire (ENAFEP) a été lancé, ce lundi 03 juin 2024, dans la province du Nord-Kivu.

Pour ces épreuves, qui se déroulent pour la nième fois dans un contexte de geurre, l’autorité provinciale rassure de la sécurisation de tous les enfants.

Procédant au lancement de cette édition au nom de l’autorité provinciale, Prisca Luanda Kamala, conseillere principale du gouverneur militaire en charge de l’Éducation, a fait savoir que certains centres des zones occupées par les rebelles dans le territoire de Masisi, Rutshuru et Nyiragongo ont été délocalisés vers la ville de Goma.

« Malgré cette agression et la perturbation des activités dans les zones occupées par le M23, le gouvernement provincial du Nord-Kivu en collaboration avec les services techniques de l’EPST, a mis tout en œuvre pour encadrer et intégrer les apprenants de tous les niveaux d’enseignement primaire, secondaire et technique en delocalisant certains centres de passation des épreuves de territoire de Masisi, Rutshuru et ceux du groupement de Kibumba à Goma en vue de permettre aux candidats de présenter ces épreuves dans des conditions apaisées », a-t-elle expliqué dans son discours.

Il sied de noter que 155.969 candidats dont 78.357 filles participent à ces épreuves sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu. Ils sont répartis dans 552 centres dont 40683 pour 143 centres dans la province éducationnelle Nord-Kivu 1, 82953 candidats pour 350 centres (Nord-Kivu 2) et 32333 dans 59 centres (Nord-Kivu 3).

Durant deux jours, les écoliers finalistes seront soumis aux examens de français, mathématiques, sciences, culture générale, éducation à la nouvelle citoyenneté et éducation pour l’environnement et la santé.

Esaïe Tsongo/Goma

À la une

Également sur Actu 30