• fardc 1 min

Nord-Kivu / EXETAT : Des finalistes ont-ils été tués lors d’une attaque M23 à Remeka ? Voici la réponse d’une autorité scolaire du village

Un affrontement opposant des jeunes résistants Wazalendo aux rebelles du M23/RDF a eu lieu, jeudi, dans le village de Remeka situé dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.

Des sources locales affirment que 5 finalistes ont été blessés dans un centre de l’Examen d’État, alors que 12 éléments M23/RDF ont été tués et également 3 jeunes résistants Wazalendo. Les corps sans vie des éléments M23 ont été conduits dans le village de Kasake, font-elles savoir.

Un habitant du village ciblé par le M23, confie que ces rebelles ont fait irruption dans le village de Remeka pour récupérer plusieurs vaches qui ont été volées par un jeune Wazalendo il y a 5 jours. Pendant l’échange des tirs, des civils ont été blessés dont les élèves finalistes qui passaient les épreuves de l’EXETAT.

« Tout est parti d’un vol des vaches le vendredi de la semaine passée dans une zone occupée par les M23, ils sont venus libérer ces vaches, mais ils ont été attaqués par les Wazalendo du groupe Maï-Maï/Kifuafua qui sont dans le village de Remeka. La position des Wazalendo installée dans le village a été incendiée par le M23. 12 éléments M23 ont été tués et 3 jeunes Wazalendo. Au moment où je te parle, les rebelles viennent de se retirer de ce village qui vient à nouveau de passer sous le contrôle de Wazalendo. 5 élèves finalistes ont été blessés, ils ont vite été conduits à l’hôpital de Katunda, mais comme l’on craignait que les rebelles arrivent là-bas, les blessés ont été évacués vers le village de Biriko », explique une autorité scolaire du Centre où les élèves passaient la session ordinaire de l’EXETAT.

De violents combats se sont intensifiés depuis le matin de ce vendredi 28 juin entre l’armée congolaise et les rebelles du M23/RDF aux alentours de Kanyabayonga, en territoire de Lubero, au Nord-Kivu.

Selon des sources locales, des détonations d’armes lourdes et légères sont entendues dans la zone depuis le matin. Certaines affirment que les rebelles ont pris le contrôle de la localité de Kamaka dans le territoire de Lubero, et du village de Miriki.

DM

À la une

Également sur Actu 30