• fardc 1 min

Nord-Kivu : Saké FM, une radio pour porter la voix des déplacés de guerre

Plusieurs journalistes qui ont fui la guerre dans la partie Est de la République démocratique du Congo, ont créé une radio dénommée  » Saké FM » pour porter la voix des autres déplacés en situation de détresse.

Pour Ismaël Matungulu, responsable de ce média, l’objectif est de permettre à ces congolais de rester informés, mais aussi de porter leurs voix.

‘Le 17 février 2023, les rebelles du M23 ont menacé de prendre la cité de Saké, il y avait des bombes et nous étions obligés de vider la cité. J’ai décidé d’installer cette radio ici pour continuer à informer la population sur ce qui se passe dans ce camp des déplacés et aux alentours et porter leur voix », a-t-il déclaré.

Sans assistance, les confrères lancent un SOS aux organisations qui défendent les droits de l’homme, mais aussi aux personnes de bonne volonté pour que cette radio continue de porter la voix de ces congolais qui ont été contraints de fuir leurs habitations à la suite de l’activiste des terroristes du M23, soutenus par l’armée rwandaise.

À noter que Saké FM (105.4 MHz ) est une radio communautaire qui emettait à partir de la cité de Saké à 27 km à l’Ouest de la ville de Goma. Depuis le mois de mars dernier, la radio Saké FM émet depuis le camp des déplacés de Munganga et étend ses horizons aux autres territoires du Nord-Kivu.

Daniel Michombero/Nord-Kivu

À la une

Également sur Actu 30