• fardc 1 min

RDC : Jacquemain Shabani rend hommage à son père décédé il y a 20 ans

Le prochain occupant du siège de vice-premier ministre de l’intelligence et sécurité, Jacquemain Shabani Lukoo, a pris le part le samedi 1er juin à la paroisse Notre-Dame de Sagesse (NODASA) à la messe en mémoire de son père décédé à la même date mais de l’année 2004.

Ce culte officié par l’Abbé Baudouin Misingi a été l’occasion de rendre derechef hommage à son Papa, le professeur Celestin Shabani Biteko qui fut également ministre de l’intérieur sous le gouvernement de Feu Étienne Tshisekedi.

« Le dimanche passé, j’ai participé à l’élection sénatoriale, j’ai pu apporter un siège et moins de 72h après, j’ai été nommé par le chef de l’État au sein de son gouvernement. J’ai reçu énormément de félicitations, des mots gentils et des mots d’encouragement où l’on me faisait sentir que c’était le fruit d’un combat. Mais je n’ai pas eu l’occasion de faire savoir à tous ces parents, frères et sœurs que ce n’était pas mon combat, que c’est le combat et le fruit de l’éducation que j’ai reçue de Papa, et c’est la personne que nous célébrons aujourd’hui« , a indiqué Jacquemain Shabani.

Il a en même temps noté combien son père tenait à la vertu et aux bonnes valeurs dans la vie en société.

« Je lui ai demandé de continuer à veiller sur moi personnellement parce que je viens de recevoir une responsabilité énorme, qu’il me donne cet amour à partager et à donner au peuple congolais, ses valeurs et principes pour bien conduire la mission », a déclaré Jacquemain Shabani au cours de cette messe. En tout cas, c’était un homme qui nous a vraiment marqués, qui nous a fait grandir dans l’amour. Malheureusement, il est parti très tôt. C’était un homme de conviction surtout politiquement, il nous a inculqué les bonnes valeurs par rapport à la vie en société. Nous gardons un souvenir élogieux de sa part et espérons être dignes de tout ce qu’il nous a légué« , a-t-il précisé.

Jacquemain Shabani a été nommé vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité sur ordonnance lue le mercredi 29 mai dernier à la Radio télévision nationale congolaise. Il va remplacer à ce poste, Me Peter Kazadi Kankonde.

CL

À la une

Également sur Actu 30