• fardc 1 min

Conseil de sécurité de l’ONU : La RDC sollicite un embargo sur les armes contre le Rwanda

Au cours de la session du Conseil de sécurité tenue lundi 08 juillet 2024, consacrée à la situation de la RDC, les autorités congolaises ont demandé l’imposition d’un embargo sur les armes au Rwanda, mais aussi des sanctions contre ses dirigeants et toutes les personnes morales ou physiques impliquées dans l’agression de leur pays. Elles ont motivé leur démarche par l’implication du Rwanda dans la déstabilisation de la paix à l’Est de la RDC.

« La RDC souhaite que le Conseil de sécurité accorde un soutien substantiel et logistique aux militaires de la SADC qui combattent aux côtés de la RDC contre le M23 et les autorités rwandaises », a souligné Zénon Mukongo, représentant de la RDC à cette session.

Le gouvernement de la RDC a aussi appelé a la suspension de toute participation du Rwanda aux opérations de paix de l’ONU, jusqu’au retrait complet de son armée de la RDC.

D’après la cheffe de la MONUSCO en RDC, Bintou Keita, plus de 4000 hommes armés se trouvent à l’Est.

« Selon des rapports crédibles, les interventions militaires du Rwanda au Nord-Kivu se seraient étendues au-delà des opérations d’appui au M23. On parle d’application directe et décisive des groupes qui ont pu mettre la main sur de vastes étendues au Nord-Kivu, renforçant ainsi leurs positions dans la région. Jusqu’à 4000 hommes se trouvent en RDC. Des attaques ont été menées le 3 mai, visant un camp de déplacés », a-t-elle affirmé.

Notons qu’une trêve sera observée sur les zones de combats pendant deux semaines, pour permettre aux populations de recevoir des aides humanitaires.

James Arjoun M.

À la une

Également sur Actu 30