• fardc 1 min

Lubero : La Division provinciale de la santé regrette que les centres de santé soient la cible des rebelles

La Division Provinciale de la Santé (DPS), antenne de Butembo, en province du Nord-Kivu, déplore le vandalisme et l’incendie des centres de santé dans les zones de santé dans des entités situées dans le territoire de Lubero.

Cette structure cite, notamment les centres de santé présent dans les villages Alimbongo, Biena, Kayna et Manguridjipa qui ont été soit incendiés soit vandalisés par des personnes non identifiées portant des armes.

Damase Mumbere, point focal du Programme National de Communication pour la Promotion de la Santé (PNCPS), regrette le fait que les formations sanitaires soient la cible des hommes armés pourtant ne faisant pas partie des cibles de geurre.

« Depuis un certain temps, nous sommes agressés et nos entités sanitaires aussi agressées. C’est, notamment Mangurejipa, Biena, Alimbongo et Kayna. Par exemple : à Alimbongo, il y a des structures qui ont été vandalisées dont l’hôpital général de référence, les centres de santé Vutsorobya, Matembe et Mbuta qui ont été pillés. Dans la zone de santé de Biena, le centre de santé Masingi a été incendié. C’est une situation déplorable », a-t-il déclaré

Ainsi , la Division provinciale de la santé, antenne de Butembo, plaide pour la sécurisation des hôpitaux, centres de santé et personnel soignant en cette période où le Nord-Kivu fait face à la guerre de la rébellion du M23, l’activisme des terroristes ADF et des mouvements Maï-Maï.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30