• fardc 1 min

RDC : Le Mouvement Congo en avant appelle la justice à la célérité dans le traitement des dossiers liés aux détournements

À travers une déclaration faite le samedi 06 juillet 2024, le Mouvement Congo en avant exprime son indignation face au fléau de la corruption et de détournements des deniers publics en République démocratique du Congo. À l’en croire, cela constitue une véritable plaie qui sape les fondements de la République démocratique du Congo et prive son peuple de ses droits fondamentaux.

Le parti politique MCA dit également constater avec regret une contre-campagne orchestrée par « les prédateurs financiers », pour se soustraire de la justice et surtout affaiblir la lutte. C’est ainsi qu’il lance un appel à la justice à sanctionner sévèrement tous les détourneurs des derniers publics.

« Le MCA témoigne en ce jour son soutien au président de la République, garant de la bonne gouvernance à travers l’Inspection Générale des Finances, invite la population congolaise à doubler de vigilance et dénoncer les antivaleurs et pratiques obscures qui altèrent le bien-être commun, à se désolidariser des voleurs. Le Mouvement Congo en-Avant appelle la justice congolaise à la célérité dans le traitement des dossiers de détournements pour que des lourdes sanctions soient réservées aux fossoyeurs afin d’imposer à tous une gestion efficiente et efficace du
bien public
 », rapporte la déclaration lue par Hervé Mutinzumu, porte-parole du MCA.

Témoignant son soutien envers l’Inspection Générale des Finances pour ses efforts afin d’implémenter la gestion orthodoxe du bien commun, ce parti politique met en garde « tous ceux qui s’amusent par des stratagèmes mensongers, à fouler au pied l’engagement du chef de l’Etat à combattre la corruption, à mépriser les sacrifices consentis par les inspecteurs des finances face aux puissants prédateurs financiers ».

Mechack Wabeno

À la une

Également sur Actu 30