• fardc 1 min

Violations des droits humains en RDC : la CNDH informe la première ministre de son intention de saisir les instances internationales

Les autorités de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) ont été conviées ce mercredi à la Primature par Judith Suminwa pour un échange autour de la situation sécuritaire à l’Est du pays.

La première ministre a attiré l’attention de la CNDH sur les cas de violations des droits humains, quelques jours sa mission au Sud-Kivu, puis au Nord-Kivu, dans le souci de réconforter et témoigner sa solidarité aux congolaises et congolais touchés par l’insécurité et par d’autres problèmes sociaux.

Consciente de situations tragiques que traversent les populations dans la partie Est, la CNDH, à travers son président national, a informé la cheffe de l’éxecutif national de sa démarche visant à saisir les instances internationales.

« Il y a des avancées, et il y a des situations sur lesquelles on doit beaucoup travailler, comme celle de l’invasion, des attaques du Rwanda et même de l’Ouganda dans l’est du pays. Nous sommes en train de nous organiser pour argumenter davantage et nous présenter au niveau des instances internationales pour que justice soit faite à la RDC et sa population« , a indiqué Paul Nsapu.

Il a par ailleurs présenté les difficultés que rencontre la CNDH dans la mise en œuvre de ces actions. La première ministre, a expliqué le président de cette institution d’appui à la démocratie, est consciente de différents problèmes et a promis de s’y pencher.

Corneille L.

À la une

Également sur Actu 30