Double nationalité : une pente glissante selon Delly Sesanga

Delly Sesanga était l’invité de Christophe Boisbouvier  de la radio France Internationale mardi 28 mars. Interrogé sur la nationalité italienne qu’a détenue Moïse Katumbi pendant 17 ans, le président de l’Envol et membre de la plateforme « Ensemble pour le changement » a indiqué qu’il s’agit d’une stratégie d’exclusion. « Cette affaire est montée par la majorité dans le but d’éviter le débat sur l’absence de vision qu’ils ont aujourd’hui, l’absence de programme, l’absence de candidat. Parce que nous sommes à huit mois des élections bientôt, mais la majorité n’a toujours pas présenté le candidat », a-t-il expliqué. Pour le député Sesanga, débattre sur la question de la « congolité » n’est pas une bonne chose pour le pays. « Nous mettons en garde les uns et les autres sur le fait que ce dérapage sur la question de nationalité est une pente glissante qui peut ramener le pays à des souvenir que nous ne voulons plus revivre », a-t-il déclaré.