Pour les « Katumbistes », leur leader rentrera au pays déposer sa candidature en juin !

Delly Sesanga lors d’une interview au centre Interdiocésain à Kinshasa, le 24/01/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Delly Sesanga a déclaré sur les ondes de RFI, mardi 28 mars,  qu’ils sont sereins que Moïse Katumbi va rentrer au pays pour déposer sa candidature à la présidentielle du 23 décembre 2018.  « Moïse Katumbi va rentrer pour déposer sa candidature quoi qu’ils en fassent. Pour ce  qui est de la libération des prisonniers, le retour  de ceux qui sont en exil, nous continuons de penser que ces mesures doivent prendre place au mois d’avril plus tard. Donc le cas de Moise Katumbi est couvert par ce volet-là ». Les « Katumbistes » fondent leur espoir sur les mesures de décrispation.   « C’est tout l’intérêt des mesures de décrispation que nous avons obtenues lors de la signature de l’accord de la Saint Sylvestre et pour lequel nous continuons d’exiger l’application effective », a indiqué Delly Sesanga, estimant que  la participation inclusive à cette élection est une des conditions de sa crédibilité. « Si les acteurs majeurs ne peuvent pas participer à cette élection, alors elle ne sera pas libre », a-t-il conclu.