Kasaï central : entente entre l’INSS et l’INPP pour l’amélioration des services de formation professionnelle

Les deux Etablissements publics ont scellé un mariage dans le domaine de l’amélioration des services de formation professionnelle et prestations sociales de travailleurs et employeurs du Kasaï central.

C’est à l’issue d’un atelier sur l’harmonisation de vues entre les divisions de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale, organisé samedi 28 avril 2018 par le ministère provincial du Travail et de la Prévoyance sociale en marge de la journée internationale de la sécurité sociale au travail pour tous, tenu dans la salle de conférence de l’INPP.

Il était question pour les participants de réfléchir sur les problèmes qui guettent le bon fonctionnement de services que ces deux établissements publics offrent aux travailleurs dans l’emploi, de l’ouvrier, au cadre d’entreprise publique ou privée. Parmi ces problèmes figurent : la mauvaise gestion de prévoyances sociales, le refus de déclarer et de payer par certains employeurs, la base de calcul entre l’INSS, INPP et la DGI, et le recouvrement de certaines taxes. A l’issue de l’atelier plusieurs recommandations ont été formulées : la création d’un cadre de concertation, la mise en place d’une commission mixte de cartographie des travailleurs et employeurs, et d’un chronogramme des enquêtes, ainsi que l’accompagnement des autorités provinciales dans la procédure de recouvrement et l’amélioration de qualités de travail.

Elisabeth Mbombo, Madame la ministre provinciale chargée du travail et de la Prévoyance sociale a invité toutes les parties à saisir la balle au bond pour que les recommandations formulées à l’issue de cette journée de réflexion donnent des résultats attendus par tous via le travail qui sera effectué sur le terrain.

Ivan-Honoré Mudiangombe