Matonge : l’ACOFEPE encourage les élèves de deux Lycées à fréquenter souvent les bibliothèques

Après les Lycéennes de Kasa-Vubu II et Motema Mpiko, c’était le tour de celles du Lycée Matonge et celles du Lycée Technique de Matonge à être sensibilisées par la présidente de l’Association congolaise des femmes journalistes de  la presse écrite (ACOFEPE), Grace Ngyke Kangundu. Dans une descente avec ses collaboratrices dans cette dernière école, jeudi 26 avril, elle a exhorté les  élèves de ce lycée de la commune de Kalamu, dans le cadre de la campagne de sensibilisation à la lecture, à fréquenter régulièrement les bibliothèques. Grace Ngyke affirme avoir recommandé à plus de 80 lycéennes du secondaire et des humanités des options Littéraire, Commerciale et Coupe et Couture, à aimer la lecture  en fréquentant régulièrement les bibliothèques. Au lieu d’utiliser des tablettes tactiles, des jeux vidéo et des téléphones portables, leur a-t-elle dit, il vaut mieux privilégier la lecture des ouvrages manuels qui facilitent l’amélioration de la rédaction et enrichit en même temps le vocabulaire. « Les bibliothèques sont des lieux du savoir et de la connaissance », a-t-elle précisé, soulignant qu’aller dans les  bibliothèques renouvelle la culture de la lecture  et développe chez le lecteur l’amour de la littérature.  « Ceci ne pourra que vous aider à améliorer votre français parlé et écrit », a-t-elle ajoutée. En ce qui la concerne, Micha Kisalasala, journaliste et membre de l’ACOFEPE, a abordé la question relative à l’influence des réseaux sociaux, moyen de communication qui a un impact négatif sur l’écriture des jeunes accros à Facebook, Whatsapp… Elle en a profité pour leur dire de bannir la culture d’abréviation dans la messagerie par téléphone. Le sous-thème de la campagne était « l’utilité de la fréquentation des bibliothèques ». Au terme de la sensibilisation, le Conseiller pédagogique du Lycée a plaidé pour la fourniture des ouvrages aux élèves.

 

À la une

Également sur Actu 30

Actu30