ESU : Finie la grève des Professeurs, le gouvernement applique l’accord !

L’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) a trouvé un compromis avec le gouvernement vendredi 04 mai dans la soirée. Du coup, la grève qui a commencé le 20 avril prend fin. Selon le président de l’APUKIN, le professeur Antoine Kitombole, le gouvernement a accepté de répondre à leurs revendications en revenant à l’exécution du protocole d’accord signé le 13 octobre 2017 qu’il avait interrompu. « Nous sommes contents que le gouvernement soit revenu au protocole d’accord. Maintenant, nous devons rendre compte à nos bases avec les détails y afférents pour que de la même manière que l’Assemblée  a décidé d’aller en grève, de la même manière sur base des éléments que nous allons présenter à l’assemblée qu’elle puisse se prononcer en âme et conscience », a-t-il déclaré avant de remercier l’ensemble du gouvernement, qui d’après lui s’est montré très attentif. Toutefois, Antoine Kitombole a expliqué qu’aucune fois les professeurs ont été en grève sans qu’ils ne puissent terminer l’année académique. « Chaque fois les professeurs se sont toujours montrés à la hauteur de leur tâche », a-t-il rappelé. Pour Steve Mbikayi, si la solution est trouvée aujourd’hui, c’est grâce au président Joseph Kabila, l’artisan du compromis, a-t-il dit. « Au niveau du gouvernement on considère que cette grève appartient au passé », a indiqué Mbikayi Mabuluki avant de rappeler que le gouvernement avait déjà payé le mois de novembre, mais, un petit problème s’est posé au niveau de la paie. Dans la matinée, il était aussi question de la grève des professeurs lors de la neuvième réunion ordinaire du Conseil des Ministres présidée par le Président de la République, Joseph Kabila.  « Le Ministre de l’ESU a commenté sa Note d’information portant sur la grève déclenchée par les professeurs de l’Université de Kinshasa depuis le 20 avril 2018 du fait de la non application dans la paie du mois d’avril d’un deuxième palier d’augmentation convenu et ce, sans qu’ils en aient été préalablement avisés. Le Conseil des Ministres a chargé les Ministres concernés de se concerter immédiatement, c’est-à-dire aujourd’hui 04 mai 2018 autour du Premier Ministre pour envisager une décision idoine », indique le compte-rendu du Conseil des ministres fait par le ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende.

À la une

Également sur Actu 30

Actu30