RDC : les cadres du FCC sont convaincus de la victoire de Ramazani Shadary

La tribune dressée pour le meeting du FCC de ce 27 octobre 2018 au stade Tata Raphaël affichait complet. Aucun cadre de la plate forme n’a voulu manquer l’événement . Ils sont unanimes , la présence massive des congolais à ce meeting temoigne de leur soutien au Candidat Ramazani Shadary
« Aujourd’hui l’ensemble de la population est venue célébrer un Homme : Joseph Kabila qui a fait un choix judicieux à tel point que toutes les provinces ont revonnu le leadership de Joseph kabila à travers son choix. Toutes ces personnes sont venues célébrer le choix de Joseph Kabila . Nous nous tournons maintenant vers les élections du 23 décembre et nous feront un choix utile » propos du Ministre de l’Epsp Gaston Musemena.
Pour Thomas luhaka, le message est clair. La population congolaise veut aller aux élections. « Je suis content que la population ait répondu massivement à l’appel du FCC pour la présentation de notre candidat. Cela démontre à suffisance, combien elle a soif des élections . Emmanuel Shadary a les chances de devenir le prochain président de la République, parce que les congolais sont mobilisés et les kinois sont convaincus parce que notre cause est juste » a dit Thomas Luhaka, Vice premier-minsitre, minsitre des Travaux Publics.
Avec ou sans la machine à voter, nous avons confiance à notre peuple, rassure Pius Mwabilu. « Cette machine ne servira qu’à imprimer le bulletin. Le débat n’est plus sur la machine à voter. Le peuple veut des élections . Qu’il pleuve ou qu’il neige, le FCC ira aux élections » foi du président national du CNC.
« Je suis en train de participer à la rédaction d’une nouvelle page de l’histoire de mon pays : celle de l’alternance. Vive les élections. Shadary sera élu, vu le poids politique du FCC « , a dit Bernadette Pundu
 » Vous avez vu toute cette foule. Que voulez -vous attendre . La réalité est là. Les congolais veulent SHADARY et ils vont le porter à la tête du pays, au terme des élections du 23 décembre  » Elisée Munwembwe, Questeur de l’Assemblée Nationale.
Rachel KITSITA