Les  équipes de la riposte de la sous-coordination de Butembo ont partiellement repris le travail ce jeudi 9 mai 2019.

Toutefois, certaines aires de santé de la ville de Bemba sont restées inaccessibles pour des raisons sécuritaires.

Cette reprise des activités intervient un jour après un arrêt dû à une attaque perpétrée par des hommes armés identifiés comme des miliciens Mai-Mai la nuit du mardi au mercredi 8 mai 2019.

Le bilan de cette nouvelle attaque a fait état de 10 morts, dont 9 Mai-Mai, un élément de la Police Nationale Congolaise et 6 assaillants capturés.

Fabrice Ngima