"la libération n'a pour signication que le changement" (Général Edmond Ilunga)

Plusieurs autorités politico-administratives et militaires ont pris part à une messe d’action de grâce organisée à Goma le vendredi 17 mai en marge de la libération du Congo par les troupes de l’alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo ( Afdl) dirigée par mzee Laurent Désiré Kabila le 17mai 1997.

Le commandant de la 34eme région militaire,général Edmond Ilunga, dans une interview accordée à actu30.info est revenu sur le souvenir du 17 mai alors qu’il été affecté à Kalemie ce jour de libération.

Il a rendu hommage aux militaires Fardc qui jusqu’à ce jour sont restés fidèles a l’idéologie de mzee Laurent Désiré Kabila, celle de servir le pays avec amour et loyauté.

Selon lui la libération n’a pour signification que le changement qui doit être visible au sein de la société dans tous les secteurs

« La libération n’a pour signification que le changement et là nous voyons directement le changement de mentalité, de comportement et d’attitude que nous devons tous intérioriser. Le mot a nos militaires pour ce jour est le mot d’encouragement, de plus de patriotisme pour que ce Congo survive et aie tout son sens et que le Nord-Kivu soit séparé des groupes armés qui insécurisent la population.» a dit le commandant de la 34eme région militaire général Edmond Ilunga.

17mai 1997- 17mai 2017, il ya 22 ans depuis que les troupes de l’Afdl prenaient la ville de Kinshasa, mettant fin au régime du maréchal Mobutu Seseseko

Fidèle Kitsa

À la une

Également sur Actu 30