RDC : ACAJ appelle à une enquête sur la disparition du vrai diamant qu'aurait détenu Lambert Mende

Le Centre d’Expertise, d’Evaluation et de Certifiacation de substances minérales et semi-précieuse “CEEC”, qui a affirmé que le diamant détenu par le le député national, Lambert Mende Omalanga, était une simple pierre normale, et pas un diamant de 87 carats.


Réagissant au verdict du Centre d’expertise, L’Association Congolaise d’accès à la justice (ACAJ), a déclaré dans une interview accordée à Actu30.info, ce vendredi 24 mai 2019, que la justice se devrait d’enquêter sur la disparition du «vrai» diamant et arrêter tous les suspects.

« ACAJ est scandalisée par le contenu du procès-verbal du CEEC qui constate qu’il lui a été déposé autre chose que le diamant de 87 carats. ACAJ appelle le Procureur Général près la Cour de cassation à enquêter sur la disparition du vrai diamant et arrêter déjà les suspects», a déclaré le Coordonateur de l’ACAJ Georges Kapiamba.

Le député national Mende Omalanga, a été interpellé le dimanche 19 mai, par la police nationale pour probable détention illégale du diamant.

Roberto Tshahe