RDC : le gouvernement ordonne l'arrestation de Ne Mwanda Nsemi

Réagissant de Jeune Afrique, ce mardi 07 mai 2019, le VPM ad intérim de l’Intérieur et Sécurité Basile Olongo, annonce l’arrestation de Ne Mwanda Nsemi. Celui-ci qui réapparaît après 2 ans à la suite de son évasion à la prison central de Makala (CPRK). 

Pour Basile Olongo, « les faits reprochés à Ne Mwanda Nsemi, sont extrêmement graves »

« C’est un fugitif. Il doit d’abord regagner sa cellule. Nous sommes un gouvernement de légaliste. S’il doit bénéficier d’une mesure de décrispation du climat politique cela doit suivre la procédure », a déclaré le VPM ai de l’intérieur.

Basile Olongo poursuit en réaffirmant que Ne Mwanda Nsemi a constitué un bouclier humains lors des évasions il y a de cela 2 ans

« Les faits reprochés à Ne Mwanda Nsemi sont extrêmement graves. Il a constitué des boucliers humains, atteintes à la sûreté de l’État et plusieurs autres griefs » a-t-il ajouté.

Rappelons que Ne Mwanda Nsemi, a été présenté publiquement lundi 6 mai, par le président du Conseil National de Suivi de l’accord de saint sylvestre (CNSA), Joseph Olenghankoy.

Roberto Tshahe