Beni : 4 rebelles neutralisés dans des affrontements entre FARDC et ADF

Des fortes détonations à l’arme lourde sont entendues depuis le matin de ce vendredi à l’Est de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Selon le général Sylvain Ekenge joint par Actu-30.info, l’armée poursuit les opérations de destruction des positions rebelles localisées à l’Ouest de la rivière Semuliki, à 3km entre Kididiwe et Lahe, anciens bastions des ADF.

Le porte-parole des FARDC a fait savoir que les combats pour la conquête de ces positions rebelles ont débuté le 9 mars dernier.

Il a ajouté que les avions militaires sont mis en contribution pour détruire les assaillants repérés dans la région.

À en croire cet officier de l’armée, le bilan de ces affrontements fait état de 4 rebelles. En revanche, a-t-il dit, l’armée a souillé une perte de 3 hommes.

« Plusieurs blessés sont enregistrés dans les rangs des FARDC, un soldat qui venait d’être capturé par les assaillants, a réussi à s’échapper grâce à l’intervention de l’aviation des FARDC. Il est grièvement blessé et poursuit les soins à Beni ville », a indiqué le général Sylvain Ekenge.

Le porte-parole des FARDC a par ailleurs, affirmé que 4 tombes ont été découvertes dans la zone, où se déroulent les combats. Cependant, il a signalé qu’elles ne sont pas encore fouillées.

Anderson Shada Djuma