• fardc 1 min

CENI : Félix Tshisekedi promet de veiller « personnellement » à ce que le processus de désignation de nouveaux dirigeants soit « crédible de bout en bout »

Le président de la République Félix Tshisekedi promet de veiller personnellement à ce que la procédure de désignation de nouveaux animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et le processus électoral soient « crédibles de bout en bout ».

C’est-ce que fait savoir le compte rendu de la réunion du Conseil des ministres présidée vendredi par vidéoconférence par le chef de l’État.

Selon le même rapport, Félix Tshisekedi a recommandé qu’un tel processus qui impacte la politique générale du pays, soit conduit dans « un esprit de consensus, d’apaisement et dans le strict respect des règles régissant cette plateforme ».

En outre, il a recommandé aux différents acteurs intervenants de prendre en considération les revendications des uns et des autres et d’aplanir les vues avant tout avancement dans ce processus, ajoute-t-il.

« Il y va de la crédibilité même du processus électoral qui ne doit nullement être entaché
irrégularités », a dit le chef de l’État dans des propos relayés par Jolino Makelele, ministre de la communication.

Le processus de désignation de nouveaux membres du bureau de la centrale électorale suscite est à la base des tensions au sein de l’opinion publique. Cela est consécutif à l’entérinement par l’Assemblée nationale de Ronsard Malonda comme délégué des confessions religieuses à la tête de la CENI.

Un candidat rejeté par d’autres organisations de la société civile qui appellent à des manifestations publiques pour barrer à cette désignation.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30