Sud-Kivu : Le parti ECIDé de Fayulu exige la reconnaîssance du « génocide congolais » par l’ONU

Le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement « ECIDé » de Martin Fayulu exige la reconnaîssance du « génocide congolais » ainsi que l’instauration au niveau des Nations-Unies de sa journée mondiale.

Cette formation politique a organisé dimanche une marche dite pacifique à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, pour exiger cette reconnaissance.

À en croire Cikuru Mudosa, secrétaire provincial de l’ECIDé, la date du 2 août devrait être symbolique pour la République Démocratique du Congo.

Par ailleurs, le parti de Martin Fayulu exige l’exhumation et la mise à jour du rapport Mapping pour son efficiente exploitation afin de mettre fin à l’impunité.

Signalons que cette marche est partie de la Cathédrale de Bukavu, où les participants se sont recueillis et ont déposé des gerbes des fleurs au mausolée des martyrs.

Pour rappel, depuis plus de deux décennies, la partie Est de la RDC est en proie à l’insécurité, caractérisée par les massacres à répétition des populations par les groupes armés tant nationaux qu’internationaux.

Joseph Mwema