RDC : Les femmes entrepreneures sensibilisées au paiement des taxes et impôts par l’ANAPI

Les femmes entrepreneures de Kinshasa ont été sensibilisées aux différentes réformes opérées par le gouvernement de la République, précisément au niveau de l’indicateur paiement taxes et impôts. C’était au cours de l’atelier organisé le jeudi 10 septembre 2020, à Kinshasa, par l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Investissement (ANAPI).

Selon Anthony Kinzo, directeur général de l’ANAPI, cet atelier, organisé avec l’appui de la Cellule d’exécution des Financements en faveur des États Fragiles (CFEF) et mis en oeuvre par la Banque mondiale dans le cadre de son projet de développement du pôle de croissance Ouest, avait pour objectifs entre autres d’outiller ces femmes entrepreneures d’une meilleure connaissance des impôts, droits, taxes et redevances à payer à l’État.

IMG 20200910 WA0148

Aussi, il était question de sensibiliser ces femmes évoluant encore dans l’informel à se formaliser, afin de bénéficier de différentes mesures mises en place pour promouvoir les PME (petites et moyennes entreprises, ndlr) et éviter d’être la proie de certains représentants des services étatiques véreux, a précisé Anthony Kinzo.

Par ailleurs, le directeur général de l’ANAPI a indiqué que le choix de l’indicateur « paiement taxes et impots » s’explique par le fait que l’entrepreneuriat féminin, en cette période de crise croissante due à la pandémie de la Covid-19, constitue un refuge pour un grand nombre des familles congolaises.

20200911 083650

En présence de la représentante du chef de l’État, de la ministre d’État en charge du genre, famille et enfant, ainsi que des différents panels d’experts, la ministre du plan, Élysée Munembwe, qui a ouvert cette matinée, a rappelé que l’entrepreneuriat féminin constitue un pilier important du programme quinquennal du chef de l’État, Félix Tshisekedi, tel que traduit dans le programme d’action du gouvernement et matérialisé dans le Plan National Stratégique de Développement (PNSD).

A l’en croire, ce forum se justifie par le souci de voir l’entrepreneuriat féminin finalement débarrasser de toutes formes d’obstacles qui l’empêchent de booster réellement la croissance pour le relèvement national.

IMG 20200910 WA0132

Élysée Munembwe a relevé quelques obstacles, notamment : l’accès difficile au marché de financement, la faible sécurité juridique et judiciaire dans la pratique des affaires, les tracasseries de tout genre, la fiscalité et la para-fiscalité lourdes, la difficile conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle, pour les femmes entrepreneures mariées, l’impréparation à l’entrepreneuriat pour certaines, l’absence des formations adéquates et la non-maîtrise des charges professionnelles spéciales, etc.

Elle a souligné que tous ces couacs sus-evoqués constituent autant de pesanteurs dont certaines ont déjà été prises en charge par le gouvernement, à travers notamment la suppression de l’autorisation maritale pour une femme d’entreprendre.

IMG 20200910 WA0135

Les panels d’experts de l’Office National de l’Emploi (ONEM) ainsi que la Direction Générale de l’Impôt (DGI) et la Direction Générale des Recettes Administratives, judiciaires, Domaniales, et de participations (DGRAD) ont, chacun, entretenu l’assistance autour de leurs missions respectives, de ce qu’est et a été leur rôle dans l’assainissement de l’actuel climat des affaires, précisément sur les réformes opérées dans l’indicateur paiement taxes et impôts. Ils ont, en outre, parlé du type des taxes ou impôts qu’ils perçoivent, avant d’insister sur la nécessité d’en être en règle.

L’atelier s’est clôturé par l’engagement de l’ANAPI d’organiser désormais des matinées sectorielles, question de permettre aux femmes entrepreneures d’avoir un bon moment d’informations et d’échanges avec chaque service intervenant.

Papy Mumputu

À la une

Maniema : Arrêté par les FARDC, un seigneur de guerre transféré à Kinshasa

Le seigneur de guerre et chef-milicien Bernard Kasembe Alias Kifinyo, très actif dans le secteur de Balanga en territoire de Kailo, arrêté...

Beni : 17 autres civils tués dans une nouvelle attaque des ADF près de Kalunguta

La localité de Lisasa située dans le groupement Buliki, en territoire de Beni, a été la cible d'une attaque des rébelles ougandais...

Kasaï Central : La CNDH alerte sur la dégradation de la situation sécuritaire de la province qui « risque de devenir incontrôlable »

La Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH), section du Kasaï Central, alerte sur la dégradation de la situation sécuritaire de cette...

RDC : L’IGF salue l’annulation des exonérations dites « Partenariat stratégique » qui faisaient perdre à l’État 258 millions $ par an

L'inspecteur général des finances, chef de service de l'Inspection Générale des Finances (IGF), Jules Alingete, salue la suspension des exonérations accordées dans...

RDC : L’UNC de Kamerhe se réunit dans les prochains jours pour prendre position sur les questions de l’heure

L'Union pour la Nation Congolaise (UNC) va se réunir dans les prochains jours pour examiner la situation politique du pays afin de...

Kasaï Central : Une action disciplinaire ouverte contre l’interfédéral d’un parti du FCC pour participation à la marche de soutien aux consultations

La direction politique nationale du parti "Congo Positif" a décidé d'ouvrir une action disciplinaire contre son interfédéral du Kasaï Central pour avoir...

Également sur Actu 30

Maniema : Arrêté par les FARDC, un seigneur de guerre transféré à Kinshasa

Le seigneur de guerre et chef-milicien Bernard Kasembe Alias Kifinyo, très actif dans le secteur de Balanga en territoire de Kailo, arrêté...

Beni : 17 autres civils tués dans une nouvelle attaque des ADF près de Kalunguta

La localité de Lisasa située dans le groupement Buliki, en territoire de Beni, a été la cible d'une attaque des rébelles ougandais...

Kasaï Central : La CNDH alerte sur la dégradation de la situation sécuritaire de la province qui « risque de...

La Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH), section du Kasaï Central, alerte sur la dégradation de la situation sécuritaire de cette...

RDC : L’IGF salue l’annulation des exonérations dites « Partenariat stratégique » qui faisaient perdre à l’État 258 millions $ par...

L'inspecteur général des finances, chef de service de l'Inspection Générale des Finances (IGF), Jules Alingete, salue la suspension des exonérations accordées dans...