• fardc 1 min

Mwene-Ditu : Lancement des travaux de construction d’un bâtiment moderne à l’hôpital général de référence

Le maire adjoint de la ville ferroviaire de Mwene-Ditu, Joseph Koman Tshikuny, a donné le go, mercredi 11 août dernier, des travaux de construction d’un nouveau bâtiment  »moderne » à l’hôpital général de référence Tshiamala situé dans la zone de santé de Mwene-Ditu.

Selon le chef de la délégation de l’entreprise EKMM qui est chargée d’exécuter ces travaux, Idriss Zaki, ce bâtiment va couvrir une superficie estimée à près de 2 km² soit 1880 m². Il va, d’après lui, abriter plusieurs services de cet hôpital dont l’administration, la maternité, la médecine interne, la chirurgie et le service d’urgence.

Par ailleurs, Idriss Zaki a précisé que ces travaux, sauf problèmes d’ordre climatique, prendront six mois.

 »Par rapport à la capacité, le minimum est de 40 lits. Nous avons échangé avec les députés et même les médecins pour que nous ayons beaucoup plus de chambres privées. Et par rapport à ça, nous allons augmenter le nombre par rapport à leur demande. Le temps que nous avons eu à préciser, c’est 6 mois, sauf les conditions climatiques si ça peut nous perturber par rapport à la saison de pluie », a fait savoir Idriss Zaki.

Cependant, il s’est réservé de révéler le coût global du projet, se limitant à souligner que c’est la province de Lomami qui est le maître d’ouvrage et que les travaux vont démarrer après que l’entreprise EKMM a reçu une partie du financement.

De son côté, le député Jean-Claude Lubamba, président de la Commission infrastructures à l’Assemblée provinciale de Lomami, a tenu à exprimer sa satisfaction quant au démarrage des travaux.

 »Nous sommes satisfaits parce que ça n’a pas été facile pour que cet ouvrage vienne ici. Les députés provinciaux élus de Mwene-Ditu soutenus par les autres collègues ont fait que cet ouvrage arrive ici. Il faut d’abord noter que le financement, c’est le financement du gouvernement provincial sur ses fonds de la rétrocession de l’investissement. Ça voudrait dire que chaque fois que la rétrocession de l’investissement va venir, la part de l’hôpital sera là. Actuellement, nous devons vous dire que sur l’ensemble de 450.000 dollars américains, nous avons déjà plus de 125.000$ disponibles que l’entreprise a déjà eus. C’est ce qui me rassure que les travaux pourront avancer jusqu’à la fin. Notre prière est que l’investissement ne manque pas », a indiqué l’élu de l’UDPS/Mwene-Ditu.

Il sied de noter que l’hôpital de référence de Mwene-Ditu est l’un des chantiers amorcés par le gouvernement provincial de Lomami grâce aux fonds lui rétrocédés par le pouvoir central pour des investissements.

Merveille Mpandanjila/Lomami

À la une

Également sur Actu 30