• fardc 1 min

Drame à Matadi-Kibala : Gael Bussa exige des explications à la SNEL

Le décès de plusieurs personnes, ce mercredi 2 février, à Matadi-Kibala, dans la commune de Mont-Ngafula, n’a pas laissé inanime le député national Gael Bussa Obambule.

Cet élu a, conformément aux termes des articles 100 alinéas 2 de la Constitution et articles 168 à 172 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, déposé une question écrite adressée au directeur général de la Société Nationale d’Electricité (SNEL).

D’après l’ancien rapporteur du bureau d’âge de la chambre basse du Parlement, cet incident n’a nullement le caractère d’un évènement imprévisible, « d’autant que les victimes continuaient à vendre leurs biens, sous le câble électrique sans l’intervention des pouvoirs publics ».

À l’avis de Gael Bussa, la SNEL a failli à son obligation d’alerter la population du caractère périlleux du lieu et de faire la réquisition des forces publiques aux fins d’évacuer la population le long de cette route.  Il souligne ainsi que « ses compatriotes qui ont péri dans cette circonstance douloureuse, étaient exposés au risque permanent ».

Le jeune député national formule ainsi quelques questions, à savoir  :

  • Quels sont les facteurs explicatifs de la coupure de ces câbles ?
  • Quid de la qualité des équipements de transport de l’électricité haute-tension ?
  • Quelle est la norme en cette matière ?
  • Comment la SNEL assure-t-elle l’entretien régulier et programmé de la ligne tension ?
  • À quelle date le dernier entretien était-il réalisé ? 
  • Quels sont les dispositifs mis en place pour empêcher la réédition de cet état de fait ?
  • Pourquoi la SNEL n’a-t-elle pas alerté la population du risque qu’elle courait ?

Bussa Obambule n’a pas manqué de présenter ses condoléances aux familles des illustres disparus à la suite de ce drame.

À titre de rappel, le bilan provisoire communiqué par le gouverneur de la ville de Kinshasa fait état de 26 morts.

Corneille L.

À la une

Également sur Actu 30