• afriland banniere

ESU : Des professeurs d’universités et instituts supérieurs décident de l’arrêt des activités académiques

Le Réseau des associations de professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo (RAPUICO) a tenu une assemblée générale extraordinaire, ce jeudi 22 septembre 2022, à Kinshasa, à l’issue de laquelle, ils ont décidé de l’arrêt de toutes les activités scientifiques et académiques dans tous les établissements publics de l’Enseignement supérieur et universitaire sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo.


Après avoir épuisé toutes les voies légales de recours, le RAPUICO entre en grève et demande à tous les professeurs, en dépit de tout le ridicule que leur ont fait subir certains acteurs du gouvernement de la République, le respect strict de ce mot d’ordre.

Cette grève intervient après que le gouvernement ait pris acte du rapport des travaux de la Commission paritaire gouvernement-banc syndical de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU) et de l’évaluation de la mise des œuvres des accords de Bibwa/Nsele.

À cet effet, le RAPUICO prend à témoin toute la communauté tant nationale qu’internationale de toutes les conséquences qui découleront de cet arrêt d’activités dont le gouvernement sera tenu pour seul responsable.

Par ailleurs, ce réseau des professeurs déplore le fait que le président de la République, Félix Tshisekedi, qui s’est personnellement et solennellement engagé en présidant la cérémonie de la distribution du tout premier lot des véhicules aux professeurs émérites de la RDC en août dernier, démontrant de sa meilleure attention au dossier relatif aux accords querellés pour la résolution desquels il a fermement recommandé la « diligence » dans leur exécution, ne réagisse pss.

Pour le RAPUICO, la condition sine qua non de la reprise des activités est le paiement de la totalité de deux tranches sus-évoquées et de la prime de recherche conformément aux accords de Bibwa/Nsele.

Jean-Ruphin Kubeloso

À la une

Également sur Actu 30